Make Room ! Make Room ! Harry Harrison

Make Room ! Make Room ! Harry HarrisonMake Room ! Make Room ! Harry Harrison

Avant de débuter ma "critique" de ce livre, je me permet une petite digression. Je ne suis pas peu fier de dire que pour la première fois de ma vie, j'ai lu un livre complet en anglais. Alors, oui, je ne suis pas sur d'avoir saisi toutes les subtilités du livre, mais je suis vraiment content d'avoir clairement suivi un bon 85/90% du livre. Cela me conforte un peu dans ma maitrise de cette langue.

Ce livre, même si son titre ne vous parle pas, est en fait l'ouvrage qui à inspiré le film qui à marqué toute une génération : "Soleil Vert".

Ecrit dans les années 60 son action se passe en 1999. La planète est surpeuplée, et les 99% de la population mondiale s'entassent dans des zones urbaines.

A new York un crime est commis, et nous suivons Andy Rush qui tente de l'élucider sous une pression constante de sa hiérarchie policière. Ce dernier doit aussi faire face aux émeutes lancées par les habitants qui ne peuvent que difficilement se fournir en eau et en nourriture.

L'intrigue policière sert en fait uniquement de support à une petite analyse sur les conséquence d'une augmentation non maitrisée de la population. Malhreusement, l'auteur n'a pas su rester neutre, le livre tourne rapidement à l'apologie des politiques de contrôles des naissances.

Certainement lié à la période ou la contraception n'était largement pas aussi répendue qu'à notre époque, et ou la population mondiale ne devait pas faire face à l'épidémie du sida.

Ce fut tout de même un peu particulier de lire un livre abordant un tel sujet alors qu'autour de nous se posent actuellement beaucoups de questions sur la famille et le droits pour (certains) couples à avoir des enfants. Je crois que cette question n'est aujourd'hui absolument pas posée sous l'axe de la surpopulation. Peut-être y aurait-il à y réfléchir.

Je vais à présent pouvoir regarder le film en question, car cela fait maintenant quelques années que l'on me l'a conseillé.

Dernière appartée, visiblement ce livre n'est plus disponible en traduction française, si vous êtes anglophones, vous pouvez y aller, c'est un bon livre.

Viper vendredi 19 avril 2013 : 21:11 Lecture

Liberté d'expression :

Pas encore de commentaires, soyez le premier à en déposer un !

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 3.93.75.242.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations