Quand M6 écoute ce qu'il se passe dans ton salon

Aujourd'hui je suis tombé sur un article dont une partie du contenu m'a quelque peu interpellé. Il s'agit d'un article où Denis Roussel, Lead Développeur chez M6 Web nous explique comment ils ont effectué la refonte technique de leur système de vote en ligne.

L'article en question : Refonte de notre système de vote

Outre les considérations techniques de l'article que je trouve interessantes pour mon boulot, se trouve ce passage plus précisément :

L’année 2012 a vu l’arrivée du second écran : à l’aide de l’application gratuite adéquate, les périphériques mobiles peuvent désormais se synchroniser avec l’émission en cours de visionnage, en direct ou en différé, sur la TV ou sur le web (la synchronisation se fait par la bande son). Cette synchronisation nous permet de pusher instantanément sur les périphériques mobiles du contenu adapté à ce que le téléspectateur regarde.

Denis Roussel est purement et simplement en train de nous expliquer que la tablette ou le téléphone mobile, écoute ce qu'il se passe dans le salon pour proposer des contenus sur la tablette.

Ayant un peu du mal à croire ça, je demande alors confirmation en commentaire

Capture pour la postérité

Et en effet, tel que nous pouvons le voir, le rédacteur du blog, me confirme bien que le micro de la tablette écoute le son de la TV.

Forcément, si le micro écoute le son de la TV, le micro écoute aussi tout ce qui se raconte dans la pièce et donc les personnes qui s'y trouvent, quand bien même ce ne serait que pour utiliser des sons en basses fréquences.

Cela pose quelques questions selon moi :

  1. Comment ses sons sont-ils exploités ?
  2. Sont-ils enregistrés ?
  3. Sont-ils utilisés uniquement dans le but de proposer des contenus

En effet, selon la page wikipedia, le Watermarking-Audio est un système qui permet de placer une "empreinte" dans un fichier sonore et de pouvoir l'identifier en l'analysant. De fait, l'application d'M6 pourrait-être en mesure de déterminer, si les sons qui sont diffusés dans une pièce sont légaux ou non. Par exemple si vous écoutez un MP3 acquis légalement ou non.

Au dela de ca, un téléphone équipé d'un système de géolocalisation et de ce système d'écoute automatique pourrait facilement devenir un mouchard pour les "ayants-droits".

Imaginons que vous buviez tranquillement un verre dans un bar diffusant de la musique et en surfant sur votre application M6. L'application pourrait alors facilement analyser le son ambiant et déterminer si le bar diffuse une musique soumise à droit d'auteur. Grâce à la géolocalisation, il est possible de connaitre précisément l'endroit où l'on se trouve, et donc de déterminer si le propriétaire des lieux à bien payer sa cotisation à la Sacem.

Je m'interroge donc sacrément sur ce système qui, a mon avis, est assez opaque.

L'application d'M6 se contente simplement de dire que l'application se synchronise avec le son de la TV.

Affaire à suivre.

Viper vendredi 21 février 2014 : 21:35 Web Life

Liberté d'expression :

Gravatar de

Par Fred, dimanche 09 mars 2014 à 21:58

Je pense plutôt qu'ils placent des méta-données (type: ID-435-41) retranscris en son avec de la correction d'erreur, et suffisamment en basse fréquence pour qu'un être humain ne puisse pas le percevoir mais pas trop pour que des enceintes low cost puisse les diffuser

Sur le principe, c'est de la modulation/démodulation de signal et un filtre de fréquence... rien de nouveau donc, l'application quant à elle si elle est fonctionnelle est très intelligente et bien trouvée.

Gravatar de luc.muller@gmail.com

Par Luc, lundi 10 mars 2014 à 13:59

L'utilisation ingénieuse qu'ils font de ces metadata ne sont pas vraiment un problème. si temps est qu'elle est réellement circonscrite à cette utilisation purement et simplement.

Mais comme toujours, les dérives possible avec ses technologies sont lourdes.

N'oublions pas qu'il y a un micro qui écoute ce qu'il se passe dans votre salon pendant que vous regardez la télé.

Il en va de même pour les autres appareil de type Kinect et consorts.

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 54.167.152.177.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations