Le monde selon Garp - John Irving

Le monde selon Garp - John IrvingBien n'y allons pas par quatres chemins. Je n'ai jamais eu autant envie de jeter mon ebook depuis la loi n°0 du cycle des robots d'Isaac Asimov. Voila qui résume mon sentiment vis a vis de ce livre.

Nous suivons la vie de Garp, une espèce de Forst Gump névrotique voulant devenir auteur de romans. Il y parviendra et sera content, plus ou moins. Nous suivons aussi différents drames de sa vie pour lesquels ils est toujours plus ou moins question de sexe, ou, tout de moins, d'envie. Malheureusement, tout cela à tellement de mal à se mettre en place que le bouquin y perd tout intérêt.

J'ai passé le premier tier du bouquin à me demander où voulait en venir l'auteur, qui nous emmènne à nous écrire les romans qu'écrit le héros de son livre. Livre dans lequel le héros nous présente les rêves que font certains protagonistes de ses histoires.

Le second tier du livre nous permet de comprendre qu'il y a des parralèlles entre l'écriture du héros et l'écriture de l'auteur du livre. Malheureusement pour lui, c'est trop tard. Le livre à dors et déjà perdu tout intérêt. Je passerai la suite de ce second tier à espérer un véritable retournement de situation, qui ne viendra jamais, Je me contenterai d'une légère satisfaction avec encore un peu de sexe via la scène de viol du second livre du héros du livre. Quoi que tout à fait inutile elle aussi.

Le troisième tier du livre nous emmènne à une pseudo conclusion qui pourrait ammener à nous faire réfléchir sur le sens du "livre" si ce n'est que nous ayons du à endurer les pages précédentes. Idée qui est en somme la suivante : Un roman est là pour faire vivre éternellement les personnages qui meurent.

Pour ma part, j'ai vécu ça comme une espèce de viol cérébral. Je vais devoir vivre avec ces personnages que je ne pourrait certainement jamais oublier. Et c'est peut-être justement ici que les gens qui font une bonne critique de ce livre trouvent un intérêt. A ces gens, et à vous qui ne l'avez pas lu, je n'ai qu'une chose à vous dire, perdez votre temps à lire quelque chose de plus interessant.

Bref...perte de temps, perte de temps perte de temps. Et histoire de vraiment vous garantir que ce livre est inutile. Ils meurent tous à la fin. Merci de ne pas spoiler.

Viper samedi 23 août 2014 : 20:58 Lecture

Liberté d'expression :

Gravatar de stephane.mourey@impossible-exil.info

Par BrokenClock, dimanche 24 août 2014 à 22:31

T'as vu le film ? C'est Robin Williams qui jour Garp, mais j'ai quand même pas aimé. Bon, j'ai perdu un peu moins de temps que toi à lire le livre ;)

Gravatar de luc.muller@gmail.com

Par Luc, mardi 26 août 2014 à 17:14

Nope, je n'ai pas vu le film. Mais je prendrais ptête le temps de le voir à l'occasion. Robin Williams peut peut-être effectivement bien camper le personnage.

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 54.82.79.137.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations