Génération club dorothée

Je suis tombé hier sur cet article sur la "Génération Club Dorothée", qui définie bien ma génération.

morceaux choisis

Encore aujourd’hui, l’un de nos jeux favoris est le blind-test sur les génériques de dessins animés

...

Notre conception du travail est très différente de celle de nos aînés. En effet, nous sommes la première génération pour laquelle il est tout à fait normal (voir systématique) de commencer la vie active par une période de chômage.

...

Nous sommes également de cette génération pour qui le divorce des parents est courant (les gens n’ont plus honte).

...

De la même manière, la plupart d’entre nous pensent qu’ils auront des enfants relativement tard (souvent pas avant 30 ans).

...

la première génération à ne pas avoir fait de service militaire. Nous avons également eu très peu de contacts avec des personnes ayant fait la guerre et connu les restrictions qui vont avec. Du coup, nous sommes une génération d’enfants gâtés et insoumis.

...

nous commençons tout juste à nous intéresser vraiment à la politique : nous ne sommes, par exemple pas syndiqués et, jusqu’à présent, notre vision se limitait bien souvent aux Guignols

...

Eh oui, au niveau culture, que l’on appelera "classique", nous sommes relativement limités : histoire, politique, grands courants de peinture, sculpture, litérature, philosophie... restent de très vagues souvenirs, des notions pour la plupart d’entre nous. La faute à nos professeurs nous répétant sans cesse que nous étions pires et plus nuls que les classes d’avant nous. A force, nous avons fini par y croire (bon ok, c’est un peu une vengeance personnelle, mais il y a du vrai).

...

cultures dites alternatives, hip hop et musique électronique en premier plan. Nous avons donné leurs lettres de noblesse aux sports de glisse et au Freeride, aux Graph, aux rave party, au scratch battle, à la nouvelle scéne rock française, etc, etc, etc.

...

Nous sommes relativement ouverts au niveau de la mixité culturelle, la cause notamment à un de nos dessins animés référence : "Les Mystérieuses Cités d’or" (Il est d’ailleurs dommage qu’un programme de cette qualité ne passe plus - 3 héros d’origines différentes

...

On pourra également citer que, en vrac, McDo est considéré chez nous comme un repas normal (souvent les lendemains de cuite d’ailleurs), nous avons tous collectionné des vignettes Panini et des Pin’s, nous avons été traumatisés par les luttes des politiques contre les dessins animés qui nous ont définis. Quand on nous dit allo, nous répondons à l’huile, nous avons notre propre argot (relou, meuf, il assure grave ce keum, ...) , Clint Eastwood et Woody Allen ont pour nous toujours été vieux et nous avons toujours connu le Sida.

Bon, j'avoue, j'aurais presque pu copier coller l'article en entier.

Je trouve ça hallucinant à quel point ce portrait me ressemble, à part quelques petits détails face auxquels je ne peux m'incliner, la grande partie est véridique. l'auteur de l'article place la génération Club Do, chez les "jeunes" né entre 1979 et 1984 (à plus ou moins deux ans) fait étonnant, je suis né en plein milieu.

Viper mardi 13 mars 2007 : 12:54 News

Liberté d'expression :

Gravatar de

Par Céline, mardi 13 mars 2007 à 21:09

C'est vrai, il y a une part de vérité dans ces articles ....

Gravatar de

Par Saimon, mardi 13 mars 2007 à 22:06

je pense que ce n'est pas faux mais je ne suis pas d'accord avec tout notamment le fait qu'on soit des branlos.nos aînés ont du être traité de même et ceux d'avant aussi mais on le dit moins car les choses vont de plus en plus vite et tout évolue avec des cycles plus courts.On vieillira plus vite (pas physiquement) mais on se sentira dans le coups bcp plsu vite que nos parents ou autre... 

Gravatar de

Par Tiko, mercredi 14 mars 2007 à 09:31

Il y a du vrai effectivement... Intéressant l'article

Gravatar de luc.muller@gmail.com

Par Luc, mercredi 14 mars 2007 à 09:37

Saimon > ouaip, c'est bien pour ca que je dis qu'il y'a quelques points sur lesquels je ne peux m'incliner et qui peuvent s'appliquer a toutes les générations.mais bon, globalement c'est surprenant comme une emission de télé a la con peut façonner notre culture (ou tout du moins être représentative d'un "êtat d'esprit") 

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 3.84.182.112.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations