Isaac Asimov - Le cycle des robots 1 : Les robots

Isaac Asimov - Le cycle des robots 1 : Les robotsIsaac Asimov , avec ses romans d'anticipations sur les robots pourrait être qualifié, selon certain, de plus grand philosophe visionnaire du XXème siècle.

C'est sur les 3 lois de la robotique que s'ouvrent son premier recueil de nouvelles.

  1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.
  2. Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.
  3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la seconde loi.

Après avoir lu ce premier ouvrage, je suis un peu déçus pour l'espèce de divinisation que les gens (les geeks ?!?) ont pour ces trois lois de la robotiques.

à croire que la majorité des gens qui en parlent ne sont pas allés plus loin que la première page de l'oeuvre d'Asimov.

J'entend souvent dire :

Asimov il est trop fort, c'est lui qui a inventé les 3 lois sur la robotique

Certe il a inventé ses lois, mais dans son livre, elle sont surtout prétexte a être démontées

Pour prouver que malgré des lois semblant être gravées dans le marbres et à l'abri de tout abus, la robotique, si elle n'est pas controlée pourrai dériver vers une société que nous n'aurions pas souhaitée, Asimov à rédiger de nombreux petit texte illustrant chacun une situation de la vie quotidienne d'une société ou les robots tiennent une place quasi égale de celle des humains.

Les robots sont aussi bien, nounou, majordome, politicien ou esclave dans des mine d'uraniums, la vie s'organise temps bien que mal entre les pro robotique et détracteurs.

Oeuvre s'il en est culte, je trouve tout de même que ce premier livre manque un peu de rhytmes et de rebondissement. dommage que le lecteur ne soit pas plus impliqué dans l'histoire, je craint que le statut de pure spectateur ne me lasse au bout d'un temps sachant qu'il me reste encore quelques volumes a lire avant de finir le cycle.

 

Viper mercredi 12 août 2009 : 21:09 Lecture

Liberté d'expression :

Par Tech Me Out, mercredi 12 août 2009 à 22:14

Asimov est impressionnant, la façon dont il est capable de démonter les 3 lois de la robotique qu'il a lui-même inventées est tout simplement bluffante.Souvenons-nous qu'il a aussi inventé les Lois de l'humanique (mais là faut être fan pour le savoir).

Par Cleanettte, jeudi 13 août 2009 à 05:51

Il en faut pour tout les goûts. Je ne me souviens pas avoir jamais été attiré par un seul des livres dont tu as pu parlé ici. De ce fait ça ne me surprends pas que tu ais été déçu par ce Cycle des robots: Le tome 1 du grand livre des robots m'avait énormément plus et j'ai été très déçu de ne pas retrouver facilement d'autres ouvrages dans cette veine. A défaut je le relirais avec plaisir (je l'avais trouvé à la bibliothèque) seulement il est un peu cher à l'achat et inconnu aux rayonnage de la bibliothèque que je fréquente aujourd'hui. Ne te fatigues peut-être pas à lire toutes les histoires appartenant au tome 1: elles sont toutes dans le même genre. Tente plutôt le tome 2:bizarrement je n'avais pas réussi à le lire. 

Par Viper, jeudi 13 août 2009 à 09:10

@Cleannette : Attention Attention, je crois que tu m'as mal compris. ce n'est pas le livre qui m'as déçu.Mais j'ai été déçu de me rendre compte que les gens qui m'ont parlé d'Asimov ne semblent en fait pas y avoir compris grand chose.Admirer Asimov pour ses lois sur la robotique, après coup, me semble être un non sens, sachant que lui même dans ses ouvrages ne fait que les démonter.Pour ce qui est du bouquin, j'ai vraiment aimé, sauf, comme je le dis, que je trouve qu'il manque un peu de pèche.Mais pour les histoire et la "philosophie" qu'il place autour des robot j'adhère complètement.Pour ce premier bouquin, ma nouvelle préférée c'est la dernière, (Le Conflit Evitable), alors qu'a mon avis, ce n'est pas forcément la plus accessible du bouquin.Elle présente bien mon point de vue sur le livre. une grosse partie descriptive sur les différents "continents" un peu long et ou on ne sait pas très bien ou on vas, pour finir en apothéose sur le rapport au robots et à leur "politique" Donc pour la suite, je compte bien lire les autres livres du cycle, mais comme je le dit, j'espère ne pas être lassé par le coté purement spectateur de certains passage.

Par mangouste06, vendredi 14 août 2009 à 20:55

Le premier livre 'les robots', n'est que le receuil de nouvelles parues dans un magazine specialise ("astounding stories" de tete, mais je peux me tromper ...). Il est donc normal qu'elles manquent un peu de liant.C'est tout de meme l'occasion de la creation des trois lois de la robotique. Qui evidemment, ne peut exister que par les tentatives de contournement qu'elles produisent. La suite (le cycle des robots, suivi du cycle de fondation) est tout simplement phenomenal. Je vais juste donner deux indices, pour ne pas gacher : - daneel et  - la psychohistoire.  Puisque l'indice 'les lois de l'humanite' a deja ete donne.Il peut etre aussi interessant de connaitre le mode d'ecriture de M. Asimov consistait a se mettre le matin a sa table de travail, et de se laisser guider par son crayon. Il a produit une quantite industrielle de livre de cette maniere, dans un nombre de themes assez effarant. De plus, (et c'est un ponsif) lire le texte en anglais, c'est BIEN mieux.  G.  

Par Viper, vendredi 14 août 2009 à 21:44

Merci a tous pour ces commentaires, il est clair que je vais poursuivre la lecture de la série.Pour ce qui est de la langue, malgré mon bon niveau en anglais, je ne me sent pas le courage d'entamer un livre en VO. certainement par peur d'un manque de vocabulaire spécifique.

Par francis, mardi 18 août 2009 à 08:10

Persevère tu ne le regreterras pas, il y a plus de 15 ans que je n'ai pas lu un Asimov, mais je me rappel avoir été captivé comme on peut l'être par les meilleurs livres policiers avec des intrigues stupéfiantes (c'est sûr que les histoires courtes sont souvent moyennes, mais quand tu liras celle qui font l'objet d'un seul livre de poche elle te plairont un max). N'est-il pas normal qu'après avoir mis au point ces trois lois que l'auteur cherche à voir dans quels cas elles peuvent être contournées ou simplement être inefficace, si nos politiques réfléchissaient comme Isaac nous aurions surement moins de lois difficiles à appliquer ou redoutablement plus efficace.

Par Pixel_K, dimanche 23 août 2009 à 12:46

C'est un peu pauvre comme réaction, mais j'abonde dans le sens de mangouste06.Ce premier tome est un simple amuse-bouche, divertissant mais effleurant à peine les questions posées dans les tomes suivant. Le cycle fondation est complémentaire à celui des robots, qu'il vaut mieux avoir lut auparavant, et quand on additionne les deux on est plus qu'agréablement surpris. Et effectivement, Asimov comme K. Dick par exemple s'apprécient mieux en VO, mais la VF est d'une qualité tout à fait honorable (pour une fois).

Par Chloe-du67, dimanche 16 mai 2010 à 17:17

Bonjour,dans le chapitre 4:Quelle est le probleme des scientifiques au début du récit ?

Par Viper, dimanche 16 mai 2010 à 20:07

Je pense que la réponse se trouve dans le livre, exactement à l'endroit ou tu en parle ;)

Tu ferais mieux de lire le livre ;)

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 3.226.245.48.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations