Millénium, Tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence - Stieg Larsson

Millénium, Tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence - Stieg LarssonMillénium, Tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence - Stieg Larsson

Je me suis finalement décidé a continuer la trilogie de Stieg Larsson.

Je suis assez content que ce dernier est un peu laissé tomber les coups de hacking d'ordinateur, ce n'était pas vraiment son fort dans le premier bouquin.

Cependant, je reste a peu prêt autant partager sur ce tome que sur le premier.

C'est un bon livre, car il est divertissement, incontestablement un "page turner". Mais le scénario ne casse pas trois pattes a un canard.

D'un autre coté, le thème du livre, les femmes, leurs droits, leur liberté est bien plus profond est important que ce qui avait été abordé dans le premier opus.

Malheureusement, l'auteur s'endort dans des longueurs qui, comme dans le premier tome ne servent absolument a rien. chaque fois qu'une inconnue est levé à la fin d'un chapitre et nous donne envie de la suite, la palpitation retombe dès les pages suivantes pour revenir a un electrocardigramme proche de zéro. c'est vraiment dommage.

Malgré tout, il faut reconnaitre un ENORME sursaut de la part de l'auteur que j'ai trouvé absolument grandiose. Mais qui retombe évidemment tout juste après.

Bref encore une fois, un beau 50/50 bon livre, bon thème, histoire plate et lente.

Ha oui, et pour spoiler un peu plus, j'ai trouvé lamentable, le sens dans lequel est tourné le livre.

On part d'un phénomène de société, et de crimes innaceptables mettant en cause un bon paquet de personne, pour finir sur une affaire de bête histoire qui se rêgle à la cowboy entre quelques individus particulier. Pas sur que celà ne serve le sujet... enfin bref.

Viper lundi 19 mars 2012 : 21:03 Lecture

Liberté d'expression :

Pas encore de commentaires, soyez le premier à en déposer un !

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 54.167.152.177.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations