Retour d'expérience : Livre électronique

Voila, j'ai passé un an avec ma liseuse electronique. Ma copine m'a offert ce Kobo Glo pour Noël 2012. Je m'en suis servi quasiment quotidiennement, m'ammenant à avoir lu, en un an, 19 livres pour un peu plus de 186h de lecture. C'est donc le moment de faire un petit retour d'expérience sur ma conversion à la lecture électronique.

Ergonomie du Kobo Glo

Grosso modo, le kobo glo à environ la taille d'un livre de poche, en un peu plus large et en beaucoup plus fin. Tout en plastique, la matière est assez agréable au touché car légèrement caoutchouteux. L'objet n'est pas lisse, on ne craint donc pas trop de le laisser tomber. Il se tient aussi assez facilement d'une main calé dans la paume et le pouce servant à changer de page.

L'autre avantage de la liseuse est qu'en hiver et en extérieur (je lis beaucoup sur le quai de la gare) c'est tout a fait utilisable avec des gants. Plus de risque de froisser sa page avec ses gros doigts gantés.

Eclairage de la liseuse

Le kobo glo possède un éclairage, si vous hésitez encore à vous lancer dans le monde de la liseuse électronique, sachez que ce point est vraiment essentiel. Dès que l'environnement est un peu sombre, l'utilisation de l'éclairage apporte un vrai plus au confort de lecture quitte à le mettre au maximum pour gagner un peu de luminosité sur la luminosité ambiante. Au contraire, dans un environnement très sombre (comprenez dans une pièce noire) l'éclairage à son minimum est, bien qu'un peu trop lumineux, tout a fait acceptable pour lire quelques temps sans être trop inconfortable.

Affichage des livres.

Le kobo permet évidemment de choisir sa police ainsi que sa taille de caractère. Et c'est la le gros avantage qu'on les liseuses electroniques sur les livres papiers. Pouvoir adapter la taille de texte ainsi que la police à son gout est un véritable atout. Je dois avouer qu'à ce niveau, je n'ai vraiment plus envie de retourner lire de livres papiers. J'entends d'ailleurs souvent dire les gens : "oui, non, pour moi un livre c'est sur papier et c'est comme ça". Je n'ai qu'une chose à vous dire, essayez un livre numérique et l'on en reparle.

Malheureusement, cet avantage, du moins chez kobo, à un léger revers. Le livre lui même. J'ai été confronté à certains livre, dont les styles de mises en formes étaient saisis en "dur" dans le livre. C'est à dire que la police, les marge, ou les interlignes étaient définie au sein même des styles du livre. Le kobo, n'est pas assez malin pour les supprimer ou les adapter à sa sauce. J'ai donc du moi même modifier l'ebook pour supprimer ces déclaration et pouvoir disposer des options idoines au sein de ma liseuse.

Offre de livres.

Le kobo supportant le format libre "epub". Il n'y a vraiment aucun mal à trouver des livres de manière plus ou moins légale. Je nommerai entre autre le projet gutenberg qui recense un nombre conséquent de livre libres de droits, mais aussi la Team Alexandriz. Il est à noter que j'ai acheté toutes les versions papiers des ebooks que j'ai téléchargés. Je dois avouer craindre un peu que ma liseuse me lache un jour, et je conserve donc une copie papier des livres que j'ai lus. D'autant qu'il y en a eu des vraiments très bon. Nous en sommes donc à un moment où les livres vont connaitre la même crise que les mp3. J'ai été confronté à une situation ubuesque, ou n'arrivant pas à télécharger un livre particulier, je me suis mis en recherche d'une version "pirate". Malheureusement, je ne suis arrivé à la trouver que dans un "pack d'ebook". Pour télécharger un livre, j'ai été contraint d'en télécharger 933 autres. Bravo le veau

Inconvénient de la batterie.

Je note tout de même un inconvénient au niveau de la batterie. Pas qu'elle n'ai pas une durée suffisante. Elle est largement assez puissante pour lire tranquillement un livre entier sans recharger. De mémoire, je crois que je dois faire une charge complète une fois par mois. Mais ceci à l'effet inverse. On ne penses tellement pas à recharger sa liseuse, qu'il arrive toujours un jour, où l'on arrive surle quai de la gare et que la batterie flanche à l'allumage. Et BIM! une session de lecture en moins. l'idéal étant alors d'avoir le cable de recharge sur son lieu de travail (si l'on dispose d'un ordinateur) pour pouvoir connecter la liseuse à son arrivée et pouvoir repartir le soir avec une batterie pleinement chargé.

En résumé

Concrètement, je n'ai plus qu'un seul avis sur les liseuses electroniques. Je ne vois plus que des inconvénients aux livres papiers. Ils sont lourds, c'est écrits petit, ça prends de la place, on ne peut en trimballer qu'un seul à la fois (selon la taille de ses poches). Alors que dans sa liseuse electronique on a systématiquement sur soi toute sa bibliothèque dans un peu plus de 100 grammes.

D'autre part, le fait de ne plus être lié à un format (broché ou poche), à une mise en page particulière (Times 12, Garamond 14 ...) fait que l'on se détache tout à fait de l'objet "livre" et l'on fini par se rendre compte qu'au final ce n'est pas le livre qui est important mais le texte qui y est rédigé et l'information qu'il véhicule.

Quelque soit le support sur lequel on lit, un livre, un liseuse, un téléphone portable, une tablette, le texte lui reste le même et c'est ce point qui est important.

D'où ma conclusion : Le livre est mort, vive les textes.

Liseuse Kobo Glo Ereader Ebook © Luc Muller

Bonus :

Astuce : Afficher la couverture du livre au lieu du logo FNAC sur votre Kobo

1) brancher le Kobo Glo (ou outre modèle) sur un ordinateur, ouvrir l'explorateur de fichier et aller dans le répertoire du Kobo
2) cliquer dans le dossier ".kobo">
3) vous trouverez un fichier "affiliate.conf"
4) ouvrez le avec un éditeur de texte de type notepad
5) dedans est inscrit :"[General]affiliate=fnac"
6) remplacer "affiliate=fnac" par "affiliate=kobo" ou "affiliate=logo"
6) enregistrez
7) débranchez et dès que vous mettrez en veille la couverture s'affichera.

Viper samedi 28 décembre 2013 : 19:46 Lecture

Liberté d'expression :

Pas encore de commentaires, soyez le premier à en déposer un !

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 54.224.78.106.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations