Captologie, ou la manipulation par l'informatique

Il y a quelques jours, j'ai assisté lors de la kiwiparty, à une conférence,  donnée par Raphaël Yharrassarry aussi connu sous le pseudo iergo, portant sur le thème de Persuasive Design. Voir les notes de la conférence en question par son auteur

Lors de cette conférence, Raphaël nous a présenté les avantages à induire une certaine dose de stratégies de manipulation cognitive lors du processus de conception d'une interface web. Le but étant d'influencer les comportements d'un utilisateur par l'usage de l'interface d'un site Internet.

Cet usage à un nom, Il s'agit de Captologie, Mot valise traduit de l'anglais Captology découlant de Computers as Persuasive Technologies.

La captologie est en fait la théorisation des possibilités de manipulation des comportements d'une personne par l'usage de la technologie.

Nous retrouvons parmis les exemples les plus cités, notamment le fait d'inciter des utilisateurs à faire du sport. Par exemple en partageant ses résultats sur le web, où en ayant des statistiques précises ainsi que des encouragements sur l'interface de son outil de suivi. Ici, nous le voyons l'usage est plutôt positif.

Mais cette mise en oeuvre de techniques de manipulations ne se restreint pas aux domaines de l'amélioration des conditions de vie,. Un autre exemple fréquemment cité, est celui du site banquaire, ou de la plateforme ecommerce, qui doit mettre en oeuvre des éléments d'interface induisant un sentiment de confiance chez l'utilisateur.

Un exemple simple que je peux imaginer rapidement, serait un service proposant une livraison de colis pas chère, qui utiliserait des visuels induisant une sensation de vitesse pourrait a la fois agir sur le fait que la livraison serait bon marchée, mais aussi rapide.

Ce dernier point doit-être tout a fait vrai, si est seulement si, le site en lui même assure une véritable sécurité et qualité. Et c'est à ce niveau que la conférence à laquelle j'ai assisté ma laissé un peu un gout amer. Il m'a semblé évidemment plus facile de tenter d'induire des comportements à l'utilisateur pour lui donner l'illusion d'une véritable sécurité, (sur un site bancaire par exemple) en utilisant des éléments d'interface donnant un sentiment de confiance que d'assurer une réelle sécurité des données de l'internaute.

Un problème cruciale émerge ici, vais-je investir mes efforts dans la manipulation de mes utilisateur, où dans la conception d'un service réellement qualitatif ? Et où se trouve donc le juste milieu ?

Nous qui conceptualisons des interfaces informatique et plus précisément des interface web. Je crois que nous devons toujours nous poser la question qui est de savoir si ce que nous faisons est réellement bien et si les sites que nous produisons apportent un réel avantage à leurs utilisateurs et non simplement un état d'esprit qu'on aurait tenté de lui formater.

Je suis personnellement, et je tente d'oeuvrer, pour une utlisation d'Internet qui soit émancipatrice, en essayant de proposer à l'internaute, une information exhaustive et qualitative, lui permettant d'avoir son propre regard. Tenter d'influencer un utilisateur en le manipulant pour lui inculquer une idée que l'on aurait décider au préalable reste pour moi une forme de dictature, de faiblesse et de fermeture d'esprit.

Je vous recommande néanmoins de suivre Raphael il dit souvent des choses interressantes, et ses points de vues sont souvent judicieux. Malgré tout, je me poserai, encore plus souvent à présent la question lorsque je lis je navigue sur Internet :  Quelqu'un est-il en train de tenter de me manipuler ?

Viper jeudi 17 juillet 2014 : 13:53 Web Life

Liberté d'expression :

Gravatar de stephane.mourey@impossible-exil.info

Par BrokenClock, vendredi 27 juin 2014 à 15:51

De ce point de vue, penses-tu que les animaux tirent profit de la refonte du site de 30 Millions d'amis ou est-ce seulement les visiteurs qui ont une meilleure impression de leur être utile ?

Gravatar de luc.muller@gmail.com

Par Luc, jeudi 03 juillet 2014 à 22:49

Je penses avant tout que cette refonte apporte une bien meilleure lisibilité aux contenus. C'est donc une bonne amélioration esthétique qui a été entreprise.

Pour en revenir à la captologie, toute communication est manipulation. La question est a mon avis simplement de savoir, si les interface cherchent à masquer des éléments de vérités aux visiteurs ou d'influencer le visiteur à agir pour un objectif qui ne serait pas explicitement celui présenté sur l'interface.

Je ne crois pas que ce soit le cas pour l'un des projets sur lesquels je travail.

Flux RSS des commentaires

Donner son avis

les indications suivies d'un * sont obligatoires

Filtre anti-spam

Votre IP est : 54.166.85.29.
En cliquant sur poster, vous acceptez qu'elle soit enregistrée et vous engagez à ce que votre commentaire respecte la législation en vigueur.
Je supprimerai tout commentaire hors de propos.

Se souvenir de mes informations